Sunday, December 21, 2008

Eye disease is cured.

5th Instruction to Salvation

1.0 Purpose
1.1 Water of well can be made red germless. Eye disease and pain is relieved from the dreadful pain by pouring the water made mystic by chants of Riddhi and mantra syllables.

2.0 Scope
2.1. Though devoid of power yet urged by devotion the devotee is trying hard to pray to God like the deer, not taking into account its own might faces boldly the furious lion due to affection of its young one.

3.0 Method
3.1 Having bathed and clothed in yellow establishing the Yantra, one should worship then having sat on yellow seat he should chant the Riddhi and Mantra syllables 1000 times a day for 7 days with yellow flowers and pure phases incensing with oblibanum every time.

4.0 Resources
Yantra, Mantra, Riddhi, Shloka, Yellow clothes, Yellow Seat, Yellow Flowers, Water.

La photo
A un côté le Saint Mānatunga est en train d’adorer le Dieu Ādinātha. A l’autre, la faible dane confronte le lion pour protéger son enfant.
Acharya Mānatunga qui sait sa limitation essaie d’adorer le Dieu À l’autre côté, la dane confronte le lion féroce forcé par son affection.

Shloka
SO’HAM TATHAPI TAVA BHAKTI-VASHAN-MUNISHA
KARTUM STAVAM VIGATA-SHAKTI-RAPI PRAVRITTAH,
PRITYĀTMA-VIRYAM-AVICHĀRYA MṛIGO MRIGENDRAM
NĀBHYÉTI KIM NIJA SHISHOH PARIPALA NĀRTHANM

Meaning
But oh Lord! Oh Leader of great sages!
May be that I have no words or ability to sing about your great qualities. Doesn’t matter if I am considered a fool, may be, so am I.
In spite of my senselessness, I want to sing you sincere devotee. All of my shortcomings will be pardoned in front of my sincere and craving devotion.
Look at that deer. She has just delivered her cubs. Her children are as dearer as life to her. The lion roared to her, but the mother deer said, “Oh come on lion, I am willing to protect my children. I have accepted your supremacy till now, but today I will fight with all my Will and Valor for my children. I am willing to fight until death!”
Who can challenge the mother’s love?
Who can put to test the love of a mother?
Here, ya Mantunga sorishwarjee compare the critics of poetry with Lions and hails himself and Bhaktamara Stotra with Mother Deer and her cub.

Le sens
O ! Lord de l’époque ! Vous avez les qualités infinités et agréables de la lune. Au contraire, moi, je suis sans sagesse ; j’ai des habitudes enfantines. Mal grés ma faiblesse, je continue mes efforts sans succès pour traverser la mer de votre noblesse. (C'est-à-dire, j’essaie de vous adorer) inspiré de votre dévotion unique. Comme la dane protége son enfant attaqué par le lion féroce à cause de son affection et de son amour profond, pareillement, moi, Mānatunga, j’oubli ma limitation quand je vous adore.


Lochana Kashta-Mochaka Yantra -5-
(le diagramme mystique)

Om hrīm arham namo anantohi - Jinānam

Riddhi (le pouvoir surnaturel)
Om hrim arham namo anantohi - Jinānam
(Jhraum Jhraum namah swāhā)

Mantra (le vers mystique)
Om hrīm shrīm klīm kraum sarva sankata nivāranebhyah supārshva yakshébhyo namo namah swāhā

La méthode

Se baignant et s’habillant en jaune, établissant le charme, on doit prier. Puis assis sur un siège jaune, il faut réciter les syllabes du riddhi et du mantra 1000 fois par jour pour 7 jours avec des fleurs jaunes et des sentiments purs en censant à l’oblibanum.

Le profit
Mettant le charme tout près et l’arroser de l’eau qui le tourne mystique, récitez les syllabes du Riddhi et du mantra. Ça fait de l’eau du puit sans germes rouges. Celui qui à mal aux yeux ne faut pas manger le jour entier. Il est délivré de la douleur après avoir bu de l’eau contenant le sucre.


L’histoire cinquième - 5 -
Un pauvre menuisier s’appelé Deval habitait dans une petite ville de Subhravati en Kerala. Il travaillait tout le jour pour gagner de l’argent et supportait sa famille. Soudainement sa pauvreté Etait complètement changé en richesse et il avait construit un grand temple d’Adinatha aussi que son palais. Comment arrivait ce change ? Demandait-on. Une personne qui était pauvre se changeait riche ! Ses voisins étaient jaloux de Deval. Il y avait aussi des savants qui pensaient qu’il y avait l’action religieuse, peut-être un mantra (une charme mystique) qui avait changé la vie de Dévala. Ils sont venus chez Dévala et lui demandaient d’où avait-il obtenu le mantra. Dévala était très simple sans ego. Il racontait comment il avait obtenu le vers mystique de Bhaktamar.

Un jour il regardait les écoliers jouant avec leurs bâtons devant son atelier. A ce moment un autre écolier était arrive. Il avait un petit livre. Puisque il n’avait pas son bâton, il ne pouvait pas jouer avec les autres garçons. Un des garçons lui donnait son bâton à jouer. Malheureusement le bâton s’est crase. IL était triste. Mais un autre garçon lui donnait un bâton et il commençait à jouer. Malheureusement le bâton s’était crase. Le garçon qui s’appelé somakranti était le fils d’un marchand. Sudhan était inquiet. Deval le menuisier, regardait tout ça. Il appelait somakranti et lui rassurait un autre bâton. Il préparait deux bâtons un pour le garçon dont le bâton somakranti avait loué at. l’autre pour lui. Somadatta était très content. Il recommençait à jouer en donnant le livre à Deval.
Deval ouvrait le livre et lisait le cinquième vers de « Bhaktamar ». Il apprenait les syllabes du Riddhi et du mantra par cœur. Quand Somakranti avait complété son sport Deval lui remettait le livre. Deval, lui, est entré dans un cave et récitait le mantra. Bientôt une Déesse « Ajita » apparaissait devant lui et demandait ce qu’il voulait. Deval répondait tout de suite « L’argent ». La Déesse lui commandait d’aller au coin d’un endroit où il y avait un arbre de Pipal et chercher l’argent autour de cet arbre. Après ça, la Déesse disparaissait. Deval commençait chercher cet argent. A sa surprise, il trouvait la richesse immense. Deval décidait de construire d’abord un temple d’Adinatha. Sur les murs de ce temple. Il faisait inscrire le cinquième vers de Bhaktamar avec le sens du Riddhi et le mantra. Plus tard il construisait son grade maison. Quand les gens de la ville écoutaient cette histoire, ils acceptaient la religion jaina.
« On parle partout de changement de la destiné. »

3 comments:

Suresh Sai said...

Actually spiritual healing is the process that can improve your confidence level, energy level and keep the distance between you and disease so it is a good thing and we'll have to do it regularly.Spiritual Healer in india|Pranic Healing in Bangalore

Lovely Funny said...

any one know about parents name of Acharya Manatunga??

shreyans said...

Acharya mantunga is the name itself