Sunday, December 21, 2008

Headache is destroyed.

2nd Instruction to Salvation

1.0 Purpose
1.1 Headache is destroyed.
1.2 Enemy is destroyed.
1.3 Illusive eyesight is removed.

2.0 Scope
2.1. Worshipping of the God by the especially most brilliant deities who are proficient in talent developed by knowledge of true and essential principles of Supreme Dwadashanji. The devotee appears as if he were an ignorant one.

3.0 Method
3.1 Having dressed in black, with black rosary while sitting on black base facing the east, in Dandasana. Riddhi and Mantra Syllables are chanted at the rate of 108 times everyday for 21 or 30 days or else at the rate of 1000 times a day for 7 days. Meal should be taken once a day without salt.

4.0 Resources
2nd Yantra, Mantra and Riddhi, Black Dress, black rosary and black base,
Food without salt


La photo
Mānatunga Āchārya essayant, l’adoration du Dieu Ādinātha adore que les Dieux de tous les quartiers.
Le Dieu Jinendra Ādinātha adoré par Dieux, les plus brillants. À l’autre côté, c’est Ācharya Mānatunga qui adore le Dieu.

Shloka
YAH SAMSTUTAH SAKALA-VANMAYA-TATTVABODHA-
DUDBHOOTA-BUDDHI-PATUBHIH SURLOKA-NATHAIH
STROTRAIR-JAGAT-TRITAYA-CHITTA HARAI RUDARAIH
STOSHAIY KILAHAMAPI TAM PRATHAMAM JINENDRAM

Meaning
Shree Manatunga soorishwarjee’s heart is in great decisive delight. He says, “I will positively compose a Stavan of Lord Adideva, the first Jain Tirthankara, who existed in the beginning of this age”.

There is a definite reason behind his decision. The leaders pave the way to be followed by common men.
Lord Rishabhadeva is worshipped by the Indras. These Indras have mastered the secrets of all the shashtras. They are highly intelligent. They have worshipped him with their generous and spell binding Stotras.

Therefore only, Manatunga Soorishwarjee Maharaj, with his highest perseverance, energy and confidence decides to pray Bhagwan Adideva through this extra-ordinary verse-The Bhaktamara Stotra.

Le sens
Les Dieux ont obtenu a connaissance de toutes les philosophies des grands livres, controllants l’esprit de trois mondes, ont adoré le Dieu, récitant les vers graves. Moi (Mānatunga Āchārya), je vais aussi lui saluer, qui est le premier Jinendra au commencement de l’époque. (C’est la décision de l’adoreur.)


Sarva Vighna - Vinashaka Yantra -2-
(le Diagramme mystique)
Om hrīm arham namo ohi - Jinānam (Jhraum Jhraum namah swāhā)

Riddhi (le pouvoir surnaturel)
Om hrīm arham namo ohi - Jinānam
(Jhraum Jhraum namah swāhā)

Mantra (le vers mystique)
Om hrīm arham namo ohi - Jinānam
Om hrīm shrīm klīm blūm namah (sakalārtha sidhinam)

La méthode
S’habillant en noir, avec un rosaire noir s’asseyant sur un siège noir, le visage à l’est, il faut réciter les syllabes du Riddhi et du mantra 1000 fois par jour pour 7 jours ou 108 fois par jour pour 7 jours.

Le profit
Mettant le yantra tout près, en rappelant le Riddhi et le mantra, on détruit l’ennemi et le mal à la tête. La douleur aux yeux s’éloigne. Il faut manger une fois par jour et on utilise le sel comme sacrifice brûlé.

L’histoire Deuxième - 2 -
Attaché par les chaînes d’acier dans la cellule sombre, Acharya Manatunga est prêt de commencer écrire la strophe du Dieu Adinatha. Il lui salue respectueusement les mains liées S’inclinant aux pieds du Dieu Adinatha ; es perles sa couronne s’illuminatif autour du Dieu, la tête à pied. Une environnement spirituelle s’est crée. Plusieurs dévoués sont en train de l’adorer sans cesse. Ces dévoués sont les divinités du ciel qui se sont tirés au Dieu Adinatha. D’ailleurs, au moment de la salutation tous les malins s’en vont immédiatement.

Pour purifier l’esprit, l’adoration au pied du Dieu est la méthode le plus simple. Aussi celui qui cherche la protection du Dieu. Il n’y a pas de peur dedans. C'est-à-dire les pieds du Dieu sont le meilleur moyen de traverser l’océan de la vie sans aucune obstruction. On aura tout le bonheur de la vie. La dévotion aux pieds du Dieu par les divinités nous enseigne que pour les dévoués terrestres, il faut adorer ces pieds toujours. Alors suivant les divinités moi, Acharya Manatunga, je m’incline devant les pieds du Dieu Adinatha. Il ne faut pas oublier que la salutation est la première condition d’un dévoué.
Dans la deuxième strophe Acharya Manatunga adore le Dieu Adinatha.
« Le chemin que les Grands Hommes se promènent C’est le vrai chemin »



1 comment:

Aditya Sanghvi said...

awesome blog , keep it up