Sunday, December 21, 2008

Eyesight is improved.

3rd Instruction to Salvation

1.0 Purpose
1.1 Happiness of people
1.2 Eye sight is improved.
1.3 Enemy is unable to see.

2.0 Scope
2.1. Being devoid of wisdom the devotee has decided to eulogize Adinath God whose feet has been worshipped by God, like an infant suddenly wishes to grasp the dise of moon reflected in water.

3.0 Method
3.1 Dressed in Black with black rosary, syllables are chanted 108 times a day, 1000 times in 7 days. Blooming roses are offered. A handful of water is made mystic through mantra and sprinkled on the face for 21 days.

4.0 Resources
3rd Yantra, Mantra and Riddhi, Black Dress, Black rosary, Blooming roses and water.
La photo
Un enfant simple est en train d’attraper sans succès la réflexion de la lune dans l’eau. À l’autre côté, le Saint Mānatunga s’occupe de chanter les qualités infinités du Dieu Ādinātha.

Shloka

BUDDHYA VINAPI VIBUDHARCHITA-PADAPEETHA
STOTUM SAMUDYATA-MATIRVIGATA-TRAPO’HAM
BALAM VIHAYA JALA-SAMSTHITA-MINDU-BIMBA-
MANYAH KA ICHCHHATI JANAH SAHASA GRAHITUM

Meaning
Oh Lord! The Devas have bowed down and rubbed their heads in your pious feet and Padapeetha, in adoration.
Oh Lord! You are great. Lord, allow me to worship you. Please shower your blessings on me. You know that I have no wisdom: But in spite of that, I have decided to compose a verse of prayer on you. I have a burning desire to feel you in my physique and mind; and rightly so, I have no reservations at all. Lord! I am your child. I am innocent.
A lovely full moon in the sky is reflected in the lake. How cute does it seem! A child will crave – and even dare – to pick the moon up from the lake!
Many bigger and elderly people may not do so. However, I am your kid; and so not ashamed to pray you.

Le sens
Regarde le siège adoré par les Dieux ! Moi, un ignorant, je suis toujours près de vous pour l’adoration. C’est mon impudence et mon entêtement comme un enfant qui ne veut qu’attraper la réflexion de la lune dans l’eau.

Shatru Drishti - Bandhaka Charme -3-
Om hrim arham namo paramohi-Jinānam

Riddhi (le pouvoir surnaturel)
Om hrim arham namo paramohi-Jinānam
(Jhraum Jhraum namah swāhā)

Mantra ( le vers mystique)
Om hrīm shrīm klīm siddhebhyo buddhebhyah
Sarva siddhi dayakebhyah namah swāhā

La méthode
S’habillant en noir, assis sur un siège noir avec un rosaire noir, le visage à l’est, il faut réciter les syllabes du Riddhi et du mantra 108 fois par jour pour 7 jours.

Le profit

Chantant le mantra, et arrosant le visage par l’eau de la poignée, Pour 21 jours, aboutit en bonheur de tout le monde. Mettant le charme tout près et se rapellant le vers le vers et les syllabes du Riddhi et du mantra empêche l’ennemi de voir et améliore la vision des yeux.

L’histoire troisième - 3 -
Cette histoire est du moyen age. S’habillé en jaune les, mains serrées, Sudatta, le fils d’un marchand était debout à sa porte, avec sa femme offrant le repas à son maître spirituel (le saint Digambara). La jeune couple était pleine de la dévotion, du respect, de l’humilité, et de l’adoration. Le saint entrait dans la maison. Il acceptait le repas. La couple priait le Saint de leur donner la connaissance spirituelle.

Au moyen âge on organisait une compétition de présenter des paroles sur la grandeur des religions. Acceptant la demande de jeune couple, le Saint parlait de la troisième et la quatrième strophe de Bhaktamar. Il demandait la jeune couple de la rappeler. Ensuite il était parti dans une forêt. Plus tard Sudatta chargeait son bateau de marchandise et il est parti pour Suvarna Dwipa pour faire le commerce. Les personnes dans le bateau étaient très contentes. Tour à coup le bateau était attaqué par un orage terrible. Par conséquence le bateau commençait à serrer. Les personnes dans le bateau avaient peur et ils commençaient à pleurer. En cette situation grave, Sudatta commençait à réciter les syllabes du Riddhi et du mantra comme il était instruit par le sage. Bientôt il y avait un grand effet. Une déesse il lumineuse qui s’appelait Prabhavati se présentait et elle donnait un bijou à Sudatta. Tout à coup l’orage avait disparu. Le ciel était clair, la lune se levait et tout le monde était heureux

Le matin quand le bateau était arrive au bord du port, tous les gens de l’île étaient pleins de joie en accueillent les voyageurs. On a bien compris que c’était l’effet de strophes troisième et quatrième de Bhaktamar qui aidaient apporter la félicité à tous. Aussi c’était le repas que Sudatta avait offert au Saint Digambara qui résultait à l’empêchement de l’orage. La foi é Jainisme augmentait plusieurs fois. C’est vrai qu’à cause de repas offert avec respect au Saint Digambara, on reçoit la grâce du Dieu. Même le Dieu devient inférieur devant le dévouer.

« On gagne la supériorité de l’infériorité et plus tard la divinité de la supériorité »


2 comments:

Tinkuu said...

very nice article http://newtinku.blogspot.in/

Manju jain said...

Thank you