Sunday, December 21, 2008

Disturbances are destroyed.

1st Instruction to Salvation
1.0 Purpose
1.1 Disturbances are destroyed.
1.2 Fortune is attained.
1.3 Wealth is gained.

2.0 Scope

2.1. Destroys the spreading darkness of Sin.

3.0 Method
3.1 Having dressed in white; and seated on a white base, facing towards the east, one lac chants be completed with adoration of the Riddhi and Mantra syllables 108 times everyday in pure phases.

4.0 Resources
1st Yantra, Mantra and Riddhi, White base and White dress

La photo
Tous les dieux s’inclinent avec la dévotion profonde aux pieds (du lotus) du Lord Ādinātha. Āchārya Mānatunga est assis près de pieds du Ādinātha, les mains fermées, chantant l’adoration. Les dévoués qui se protègent du Lord vont sans doute traverser la mer de ce monde.
Shloka
BHAKTAMAR-PRANATA-MAULI MANI- PRABHANA-
MUDDYOTAKAM - DALITA - PĀPA- TAMO-VITĀNAM
SAMYAK-PRANAMYA JINAPĀDA-YUGAM-YUGĀDĀ-
VĀLAMBANAM BHAVAJALÉ PATATĀM JANĀNĀM


Meaning
Oh! The mankind and all creatures are helplessly sinking into the ocean of worldly attachments…!
Who can be the savior, and save them from sinking?
We are all engrossed in the darkness of sins and ignorance. What can absolve them; within no time?
While the deities with their gem-clad crowns on their heads offer their prayers and bow down, the bright and dazzling rays of gems spread all over.
What can brighten even such rays?
There is only one answer: Jina-Pada-Yuga: The lotus-like feet of Bhagwan Adinatha.

Le Sens
O! L’illuminé! ’illuminer des humbles couronnes perle des dieux dévoués, le destructeur de l’assemblage de dieux dévoués, le destructeur de l’assemblage de l’obscurité mauvaise, le Dieu des personnes tombantes dans la mer, moi, (Āchārya Manatunga), je m’incline devant le Dieu Ādinātha. Je vais commencer l’adoration du Lord Ādinātha.

Sarvopadrava - Vinashaka Yantra -1-
(le diagramme mystique)
Om hrīm arham namo Jinānam

Riddhi (le pouvoir surnaturel)
Om hrīm arham namo arihantānam namo Jinanāma hrām hrim hrūm hraum hrah ā sā ā si ā u sā apratichakra fat vichkrāya jhraum jhraum namah swāhā

Mantra (le vers mystique)
Om hrām hrīm hrūm shrīm klīm blūm kraum Om hrīm namah swāhā

La méthode
S’habillant en blanc, assis sur un siège blanc, le visage à l’est, il faut réciter le chant, des syllabes du Riddhi et du mantra 108 fois par jour, complétant 1 lac en tous.

Le profit
Le diagramme mystique est écrit en saffron du Gâtinais sur la feuille de bouleau, encensé de parfum. Quand on le guarde près de lui, toutes les menaces se détruisent et le bonheur s’approche. On gagne assez d’argent. Ce charme est bien effectif.

`L’histoire Première - 1 -
C’est une histoire du moyen âge. Il y avait de petites républiques dans le pays. Un voleur qui s’appelait sudas était si adroit à son métier que l’était si adroit à son métier que l’état ne pouvait pas l’attraper malgré beaucoup d’efforts. Mais enfain un jour on l’a attrapé et on l’avait présenté devant le roi, qui était très heureux. Le roi demandait le voleur, « Vous avez volé beaucoup de fois, n’est-ce pas ? Dis-moi où avez-vous caché cet argent ? Le voleur était bien adroit en mantra aussi. Il répondait tout de suite, chez Hemadatta, le marchand ».

Le Roi et le marchand étaient très chockés. Le marchand protestait quand même et disait, « Moi, je n’ai jamais rencontré ce voleur. Moi, je suis Jaina et le jainas détestent les 5 pêches et 4 malins. Je n’ai aucune relation a lui. Le voleur, lui, est le mantra. » Notant l’effet du parole du marchand sur le roi, le voleur changeait son rôle. En pleurant, il disait au marchand, « Oh, le marchand, vous n’avez pas peur de religion. Si vous voulez, vous pouvez mantra. Mais pourquoi me mettez-vous dans une situation in favorable ? Je vous ai confié tout de l’argent comme vous m’avez commandé. Vous avez oublié out ça maintenant ? Est-ce que c’est la récompense ? Pourquoi me faites-vous du mal ? Par ça ma famille va mourir. »

Croyant que le voleur disait la vérité, le roi commandait ses soldats de jeter le marchand au puit dans la forêt dense. Il croyait c’est le marchand qui était le vrai chef de voleurs. Alors, on lui jetait au puit les mains et les jambes liées. Là, le marchand commençait faire de la méditation. Bientôt il y avait de la lumière et le Lord Adinatha se présentait devant le marchand qui rappelait tout le temps la première strophe de Bhaktamar et les syllabes du Riddhi et du mantra. Quand il ouvrait ses yeux, il se trouvait assis sur un siège d’or. Il demandait la Déesse Lakshmi où il était. La Déesse répondait, « Moi, je suis Vijaya, la chef de l’administration. Je suis obligé de venir ici en réponse du mantra. »

La Déesse disparaissait. Bientôt les soldats qui gardaient le marchand voyaient une grande surprise dans le puit et ils dans le puit et ils dépêchaient informer le roi de cette miracle. Le roi réalisait que le marchand n’était pas le voleur. Tout de suite il amenait le marchand poliment à sa cour royale et il lui demandait son pardon. Plus tard, influencé par la dévotion de la strophe d’Acharya, Manatunga, le roi et ses peuples se convertissaient à la religion jaina. Ainsi, l’adversité du marchand se transformait à la félicité. Le vrai voleur était bien puni.

« La félicité dans le forêt »


Headache is destroyed.

2nd Instruction to Salvation

1.0 Purpose
1.1 Headache is destroyed.
1.2 Enemy is destroyed.
1.3 Illusive eyesight is removed.

2.0 Scope
2.1. Worshipping of the God by the especially most brilliant deities who are proficient in talent developed by knowledge of true and essential principles of Supreme Dwadashanji. The devotee appears as if he were an ignorant one.

3.0 Method
3.1 Having dressed in black, with black rosary while sitting on black base facing the east, in Dandasana. Riddhi and Mantra Syllables are chanted at the rate of 108 times everyday for 21 or 30 days or else at the rate of 1000 times a day for 7 days. Meal should be taken once a day without salt.

4.0 Resources
2nd Yantra, Mantra and Riddhi, Black Dress, black rosary and black base,
Food without salt


La photo
Mānatunga Āchārya essayant, l’adoration du Dieu Ādinātha adore que les Dieux de tous les quartiers.
Le Dieu Jinendra Ādinātha adoré par Dieux, les plus brillants. À l’autre côté, c’est Ācharya Mānatunga qui adore le Dieu.

Shloka
YAH SAMSTUTAH SAKALA-VANMAYA-TATTVABODHA-
DUDBHOOTA-BUDDHI-PATUBHIH SURLOKA-NATHAIH
STROTRAIR-JAGAT-TRITAYA-CHITTA HARAI RUDARAIH
STOSHAIY KILAHAMAPI TAM PRATHAMAM JINENDRAM

Meaning
Shree Manatunga soorishwarjee’s heart is in great decisive delight. He says, “I will positively compose a Stavan of Lord Adideva, the first Jain Tirthankara, who existed in the beginning of this age”.

There is a definite reason behind his decision. The leaders pave the way to be followed by common men.
Lord Rishabhadeva is worshipped by the Indras. These Indras have mastered the secrets of all the shashtras. They are highly intelligent. They have worshipped him with their generous and spell binding Stotras.

Therefore only, Manatunga Soorishwarjee Maharaj, with his highest perseverance, energy and confidence decides to pray Bhagwan Adideva through this extra-ordinary verse-The Bhaktamara Stotra.

Le sens
Les Dieux ont obtenu a connaissance de toutes les philosophies des grands livres, controllants l’esprit de trois mondes, ont adoré le Dieu, récitant les vers graves. Moi (Mānatunga Āchārya), je vais aussi lui saluer, qui est le premier Jinendra au commencement de l’époque. (C’est la décision de l’adoreur.)


Sarva Vighna - Vinashaka Yantra -2-
(le Diagramme mystique)
Om hrīm arham namo ohi - Jinānam (Jhraum Jhraum namah swāhā)

Riddhi (le pouvoir surnaturel)
Om hrīm arham namo ohi - Jinānam
(Jhraum Jhraum namah swāhā)

Mantra (le vers mystique)
Om hrīm arham namo ohi - Jinānam
Om hrīm shrīm klīm blūm namah (sakalārtha sidhinam)

La méthode
S’habillant en noir, avec un rosaire noir s’asseyant sur un siège noir, le visage à l’est, il faut réciter les syllabes du Riddhi et du mantra 1000 fois par jour pour 7 jours ou 108 fois par jour pour 7 jours.

Le profit
Mettant le yantra tout près, en rappelant le Riddhi et le mantra, on détruit l’ennemi et le mal à la tête. La douleur aux yeux s’éloigne. Il faut manger une fois par jour et on utilise le sel comme sacrifice brûlé.

L’histoire Deuxième - 2 -
Attaché par les chaînes d’acier dans la cellule sombre, Acharya Manatunga est prêt de commencer écrire la strophe du Dieu Adinatha. Il lui salue respectueusement les mains liées S’inclinant aux pieds du Dieu Adinatha ; es perles sa couronne s’illuminatif autour du Dieu, la tête à pied. Une environnement spirituelle s’est crée. Plusieurs dévoués sont en train de l’adorer sans cesse. Ces dévoués sont les divinités du ciel qui se sont tirés au Dieu Adinatha. D’ailleurs, au moment de la salutation tous les malins s’en vont immédiatement.

Pour purifier l’esprit, l’adoration au pied du Dieu est la méthode le plus simple. Aussi celui qui cherche la protection du Dieu. Il n’y a pas de peur dedans. C'est-à-dire les pieds du Dieu sont le meilleur moyen de traverser l’océan de la vie sans aucune obstruction. On aura tout le bonheur de la vie. La dévotion aux pieds du Dieu par les divinités nous enseigne que pour les dévoués terrestres, il faut adorer ces pieds toujours. Alors suivant les divinités moi, Acharya Manatunga, je m’incline devant les pieds du Dieu Adinatha. Il ne faut pas oublier que la salutation est la première condition d’un dévoué.
Dans la deuxième strophe Acharya Manatunga adore le Dieu Adinatha.
« Le chemin que les Grands Hommes se promènent C’est le vrai chemin »



Eyesight is improved.

3rd Instruction to Salvation

1.0 Purpose
1.1 Happiness of people
1.2 Eye sight is improved.
1.3 Enemy is unable to see.

2.0 Scope
2.1. Being devoid of wisdom the devotee has decided to eulogize Adinath God whose feet has been worshipped by God, like an infant suddenly wishes to grasp the dise of moon reflected in water.

3.0 Method
3.1 Dressed in Black with black rosary, syllables are chanted 108 times a day, 1000 times in 7 days. Blooming roses are offered. A handful of water is made mystic through mantra and sprinkled on the face for 21 days.

4.0 Resources
3rd Yantra, Mantra and Riddhi, Black Dress, Black rosary, Blooming roses and water.
La photo
Un enfant simple est en train d’attraper sans succès la réflexion de la lune dans l’eau. À l’autre côté, le Saint Mānatunga s’occupe de chanter les qualités infinités du Dieu Ādinātha.

Shloka

BUDDHYA VINAPI VIBUDHARCHITA-PADAPEETHA
STOTUM SAMUDYATA-MATIRVIGATA-TRAPO’HAM
BALAM VIHAYA JALA-SAMSTHITA-MINDU-BIMBA-
MANYAH KA ICHCHHATI JANAH SAHASA GRAHITUM

Meaning
Oh Lord! The Devas have bowed down and rubbed their heads in your pious feet and Padapeetha, in adoration.
Oh Lord! You are great. Lord, allow me to worship you. Please shower your blessings on me. You know that I have no wisdom: But in spite of that, I have decided to compose a verse of prayer on you. I have a burning desire to feel you in my physique and mind; and rightly so, I have no reservations at all. Lord! I am your child. I am innocent.
A lovely full moon in the sky is reflected in the lake. How cute does it seem! A child will crave – and even dare – to pick the moon up from the lake!
Many bigger and elderly people may not do so. However, I am your kid; and so not ashamed to pray you.

Le sens
Regarde le siège adoré par les Dieux ! Moi, un ignorant, je suis toujours près de vous pour l’adoration. C’est mon impudence et mon entêtement comme un enfant qui ne veut qu’attraper la réflexion de la lune dans l’eau.

Shatru Drishti - Bandhaka Charme -3-
Om hrim arham namo paramohi-Jinānam

Riddhi (le pouvoir surnaturel)
Om hrim arham namo paramohi-Jinānam
(Jhraum Jhraum namah swāhā)

Mantra ( le vers mystique)
Om hrīm shrīm klīm siddhebhyo buddhebhyah
Sarva siddhi dayakebhyah namah swāhā

La méthode
S’habillant en noir, assis sur un siège noir avec un rosaire noir, le visage à l’est, il faut réciter les syllabes du Riddhi et du mantra 108 fois par jour pour 7 jours.

Le profit

Chantant le mantra, et arrosant le visage par l’eau de la poignée, Pour 21 jours, aboutit en bonheur de tout le monde. Mettant le charme tout près et se rapellant le vers le vers et les syllabes du Riddhi et du mantra empêche l’ennemi de voir et améliore la vision des yeux.

L’histoire troisième - 3 -
Cette histoire est du moyen age. S’habillé en jaune les, mains serrées, Sudatta, le fils d’un marchand était debout à sa porte, avec sa femme offrant le repas à son maître spirituel (le saint Digambara). La jeune couple était pleine de la dévotion, du respect, de l’humilité, et de l’adoration. Le saint entrait dans la maison. Il acceptait le repas. La couple priait le Saint de leur donner la connaissance spirituelle.

Au moyen âge on organisait une compétition de présenter des paroles sur la grandeur des religions. Acceptant la demande de jeune couple, le Saint parlait de la troisième et la quatrième strophe de Bhaktamar. Il demandait la jeune couple de la rappeler. Ensuite il était parti dans une forêt. Plus tard Sudatta chargeait son bateau de marchandise et il est parti pour Suvarna Dwipa pour faire le commerce. Les personnes dans le bateau étaient très contentes. Tour à coup le bateau était attaqué par un orage terrible. Par conséquence le bateau commençait à serrer. Les personnes dans le bateau avaient peur et ils commençaient à pleurer. En cette situation grave, Sudatta commençait à réciter les syllabes du Riddhi et du mantra comme il était instruit par le sage. Bientôt il y avait un grand effet. Une déesse il lumineuse qui s’appelait Prabhavati se présentait et elle donnait un bijou à Sudatta. Tout à coup l’orage avait disparu. Le ciel était clair, la lune se levait et tout le monde était heureux

Le matin quand le bateau était arrive au bord du port, tous les gens de l’île étaient pleins de joie en accueillent les voyageurs. On a bien compris que c’était l’effet de strophes troisième et quatrième de Bhaktamar qui aidaient apporter la félicité à tous. Aussi c’était le repas que Sudatta avait offert au Saint Digambara qui résultait à l’empêchement de l’orage. La foi é Jainisme augmentait plusieurs fois. C’est vrai qu’à cause de repas offert avec respect au Saint Digambara, on reçoit la grâce du Dieu. Même le Dieu devient inférieur devant le dévouer.

« On gagne la supériorité de l’infériorité et plus tard la divinité de la supériorité »


Adorer does not drown in water.

4th Instruction to Salvation

1.0 Purpose
1.1 The adorer does not drown in water and is safe from currents.
1.2 Fish, etc are safe from nets in river/tanks.

2.0 Scope
2.1. Even Jupiter (Full of wisdom) is unable to praise the infinite virtues of Adinath Tirththankar

3.0 Method
3.1 After bath, clothed in clean white, Yantra is established and worshipped. Riddhi and Mantra are chanted 1000 times a day for 7 days with rosary crystal quartz. Offering 108 flowers everyday. One meal a day. Sleeping on the earth. Every pebble made mystic through 7 chants of Riddhi mantra.

4.0 Resources
4 Yantra, Mantra and Riddhi, white dress, rosary crystal quartz, flowers, 21 pebbles thrown in river.

La photo
Le Saint Mānatunga exprimant la faiblesse de Brihaspati, le Dieu de la sagesse, quine peut pas décrire les q qualités infinités du Lord Jinendra. Aussi, il explique l’impossibilité de traverser la mer pleine de crocodiles et les autres animaux.

Shloka
VAKTUM GUNAN GUNASAMUDRA SHASHANKANTAN
KASTE KSAMAH SURAGURU PRATIMOPI BUDDHYA
KALPANTAKALA PAVANO DDHAANAKRACHAKRAM KO VA

TARITUMALAMAMBUNIDHIM BHUJABHYAM

Meaning
Oh, the ocean of virtues!
Where is the question of sharp intelligence for praying your virtues!. Even the Guru of Devas is not capable of assessing your pious attributes, charming like the moon. And so, if I do not know how to pray you, why should I be ashamed of it?
Oh, look at that ocean; at the time of Pralaya it thunders. The wild and mountainous gigantic waves and dangerous crocodiles make it impossible to swim.
Oh my God! What would happen if someone asks to swim across his horrifying sea…? Who can do so…?
Oh Lord! Oh Lord! Who can narrate your qualities?
Lord! Your attributes are infinite! I am finite.

Le sens
O ! Le Trésor de bonnes qualités ! Vous possédez les qualités infinités et pures comme la lune. Même Brihaspati, le Dieu de la sagesse, ne peut pas les expliquer. Personne ne peut pas décrire votre noblesse profonde. Est-ce qu’il y a une personne qui peut traverser la mer voilent pleine de crocodiles etc. ?
Jalajantu Abhya - Pradāyaka Yantra -4-
(le diagramme mystique)
Om hrīm arham namo savvohi -Jinānam

Riddhi (le pouvoir surnaturel)
Om hrīm arham namo savvohi - Jinānam
(Jhraum Jhraum namah swāhā)

Mantra (le vers mystique)
Om hrim klīm sagara siddha dévatabhyo namah swāhā

La méthode

Après le bain, s’habillé en blanc propre, le charme est établi. On chante les syllabes du Riddhi et du mantra 1000 fois par jour pour 7 jours avec un rosaire cristaux du quartz, en offrant 108 fleurs blanches. Il faut manger le repas une fois le jour et il faut se coucher par terre.

Le profit
Gardant le charme tout près, Prenez 21 caillous, tournant chaque caillou mystique par la répétition du Riddhi et du mantra 7 fois. Ensuite on jette les cailloux dans l’en d’un lac ou d’une rivière. Ainsi on empêche les poissons etc. de tomber dans le filet. L’adoreur ne noyé pas dans la rivière et il est sauf contre les courants forts.

L’histoire quatrième - 4 –
Après avoir décidé de compléter la poésie de « Bhaktamar », Acharya Manatunga dit » O ! Le Lord Jitendra ! Vous êtes le Dieu parmi les dieux. C’est pourquoi les divinités du ciel vous adorent. Ils adorent votre siège aussi. Mais nous, les gens terrestres, comment pouvons-nous vous adorer ? Nous n’avons pas de connaissance. D’habitude on fait le travail qu’on ne peut pas achever, on est ridicule. Quand même nous avons beaucoup d’enthousiasme de vous adorer. C’est pourquoi j’ai décidé de compléter cette poésie - une tâche très difficile.

En écrivant cette poésie, l’Acharya Manatunga a utilisé les expressions variés pour le Dieu Adinatha. Par Exemple – la réflexion de la lune dans l’eau. Personne ne peut pas l’attraper. Seulement un enfant ignorant peut l’essayer sans succès. Ainsi, mon effort de vous adorer est comme celui de l’enfant.

Dans cette strophe, on peut trouver la limitation d’Acharya. Bien qu’il soit un poète célébré et intelligent il lui considère comme un enfant ignorant. C’est la qualité de grandeur. Un homme grand est toujours un homme humble. On dit, « C’est l’humilité qui mène au grandeur. « L’Acharya dit, « O ! Le Premier Dieu ! Vous êtes comme l’océan de qualités et chacun de vos qualités brillent comme la lune. Même la divinité de Brahaspati, le Dieu de la sagesse ne peut pas vous adorer. Donc, comment peux-je vous adorer ? Comment est-ce possible de baigner dans la mer qui est plein de crocodiles et des orages ?

Ce qu’Acharya veut dire que c’est impossible pour le dévoué humain intelligent d’adorer les qualités du Dieu. Jinéswara, parce que le mot a de la limitation. Mais à base de la dévotion, il y a de l’adoration. C’est un élément permanent. Son importance et son utilité change selon le temps. Quand le dévoué entre au premier étage de sa dévotion, il commence par la méditation.

« L’humilité mène au grandeur, au Dieu plus tard. »


Eye disease is cured.

5th Instruction to Salvation

1.0 Purpose
1.1 Water of well can be made red germless. Eye disease and pain is relieved from the dreadful pain by pouring the water made mystic by chants of Riddhi and mantra syllables.

2.0 Scope
2.1. Though devoid of power yet urged by devotion the devotee is trying hard to pray to God like the deer, not taking into account its own might faces boldly the furious lion due to affection of its young one.

3.0 Method
3.1 Having bathed and clothed in yellow establishing the Yantra, one should worship then having sat on yellow seat he should chant the Riddhi and Mantra syllables 1000 times a day for 7 days with yellow flowers and pure phases incensing with oblibanum every time.

4.0 Resources
Yantra, Mantra, Riddhi, Shloka, Yellow clothes, Yellow Seat, Yellow Flowers, Water.

La photo
A un côté le Saint Mānatunga est en train d’adorer le Dieu Ādinātha. A l’autre, la faible dane confronte le lion pour protéger son enfant.
Acharya Mānatunga qui sait sa limitation essaie d’adorer le Dieu À l’autre côté, la dane confronte le lion féroce forcé par son affection.

Shloka
SO’HAM TATHAPI TAVA BHAKTI-VASHAN-MUNISHA
KARTUM STAVAM VIGATA-SHAKTI-RAPI PRAVRITTAH,
PRITYĀTMA-VIRYAM-AVICHĀRYA MṛIGO MRIGENDRAM
NĀBHYÉTI KIM NIJA SHISHOH PARIPALA NĀRTHANM

Meaning
But oh Lord! Oh Leader of great sages!
May be that I have no words or ability to sing about your great qualities. Doesn’t matter if I am considered a fool, may be, so am I.
In spite of my senselessness, I want to sing you sincere devotee. All of my shortcomings will be pardoned in front of my sincere and craving devotion.
Look at that deer. She has just delivered her cubs. Her children are as dearer as life to her. The lion roared to her, but the mother deer said, “Oh come on lion, I am willing to protect my children. I have accepted your supremacy till now, but today I will fight with all my Will and Valor for my children. I am willing to fight until death!”
Who can challenge the mother’s love?
Who can put to test the love of a mother?
Here, ya Mantunga sorishwarjee compare the critics of poetry with Lions and hails himself and Bhaktamara Stotra with Mother Deer and her cub.

Le sens
O ! Lord de l’époque ! Vous avez les qualités infinités et agréables de la lune. Au contraire, moi, je suis sans sagesse ; j’ai des habitudes enfantines. Mal grés ma faiblesse, je continue mes efforts sans succès pour traverser la mer de votre noblesse. (C'est-à-dire, j’essaie de vous adorer) inspiré de votre dévotion unique. Comme la dane protége son enfant attaqué par le lion féroce à cause de son affection et de son amour profond, pareillement, moi, Mānatunga, j’oubli ma limitation quand je vous adore.


Lochana Kashta-Mochaka Yantra -5-
(le diagramme mystique)

Om hrīm arham namo anantohi - Jinānam

Riddhi (le pouvoir surnaturel)
Om hrim arham namo anantohi - Jinānam
(Jhraum Jhraum namah swāhā)

Mantra (le vers mystique)
Om hrīm shrīm klīm kraum sarva sankata nivāranebhyah supārshva yakshébhyo namo namah swāhā

La méthode

Se baignant et s’habillant en jaune, établissant le charme, on doit prier. Puis assis sur un siège jaune, il faut réciter les syllabes du riddhi et du mantra 1000 fois par jour pour 7 jours avec des fleurs jaunes et des sentiments purs en censant à l’oblibanum.

Le profit
Mettant le charme tout près et l’arroser de l’eau qui le tourne mystique, récitez les syllabes du Riddhi et du mantra. Ça fait de l’eau du puit sans germes rouges. Celui qui à mal aux yeux ne faut pas manger le jour entier. Il est délivré de la douleur après avoir bu de l’eau contenant le sucre.


L’histoire cinquième - 5 -
Un pauvre menuisier s’appelé Deval habitait dans une petite ville de Subhravati en Kerala. Il travaillait tout le jour pour gagner de l’argent et supportait sa famille. Soudainement sa pauvreté Etait complètement changé en richesse et il avait construit un grand temple d’Adinatha aussi que son palais. Comment arrivait ce change ? Demandait-on. Une personne qui était pauvre se changeait riche ! Ses voisins étaient jaloux de Deval. Il y avait aussi des savants qui pensaient qu’il y avait l’action religieuse, peut-être un mantra (une charme mystique) qui avait changé la vie de Dévala. Ils sont venus chez Dévala et lui demandaient d’où avait-il obtenu le mantra. Dévala était très simple sans ego. Il racontait comment il avait obtenu le vers mystique de Bhaktamar.

Un jour il regardait les écoliers jouant avec leurs bâtons devant son atelier. A ce moment un autre écolier était arrive. Il avait un petit livre. Puisque il n’avait pas son bâton, il ne pouvait pas jouer avec les autres garçons. Un des garçons lui donnait son bâton à jouer. Malheureusement le bâton s’est crase. IL était triste. Mais un autre garçon lui donnait un bâton et il commençait à jouer. Malheureusement le bâton s’était crase. Le garçon qui s’appelé somakranti était le fils d’un marchand. Sudhan était inquiet. Deval le menuisier, regardait tout ça. Il appelait somakranti et lui rassurait un autre bâton. Il préparait deux bâtons un pour le garçon dont le bâton somakranti avait loué at. l’autre pour lui. Somadatta était très content. Il recommençait à jouer en donnant le livre à Deval.
Deval ouvrait le livre et lisait le cinquième vers de « Bhaktamar ». Il apprenait les syllabes du Riddhi et du mantra par cœur. Quand Somakranti avait complété son sport Deval lui remettait le livre. Deval, lui, est entré dans un cave et récitait le mantra. Bientôt une Déesse « Ajita » apparaissait devant lui et demandait ce qu’il voulait. Deval répondait tout de suite « L’argent ». La Déesse lui commandait d’aller au coin d’un endroit où il y avait un arbre de Pipal et chercher l’argent autour de cet arbre. Après ça, la Déesse disparaissait. Deval commençait chercher cet argent. A sa surprise, il trouvait la richesse immense. Deval décidait de construire d’abord un temple d’Adinatha. Sur les murs de ce temple. Il faisait inscrire le cinquième vers de Bhaktamar avec le sens du Riddhi et le mantra. Plus tard il construisait son grade maison. Quand les gens de la ville écoutaient cette histoire, ils acceptaient la religion jaina.
« On parle partout de changement de la destiné. »

6th Instruction to Salvation

1.0 Purpose

1.1 The advantage of chanting this Mantra & Riddhi. The person separated also reunites. Remembering the sixth verse and Riddhi Mantras syllables everyday and keeping Yantra near you increase the memory, capacity to learn very soon.

2.0 Scope
2.1. The devotee who is conversant with only scanty knowledge and can become an object of ridicule in the eyes of well versed and proficient still tries to worship the virtues of God like the cuckoo sings melodiously only when she sees a collection of mango sprouts in spring season. (if cuckoo had melodious voice why does not she sing in other season).

3.0 Method
3.1 Having bathed and dressed in red, the yantra is placed and worshipped and seated on red seat the Riddhi and mantra syllables are chanted 1000 times a day for 21 days. Every time oblibanum is offered. A one time meal a day and sleeping on earth is followed.

4.0 Resources
Red clothes, Red Seat, Yantra, Mantra, Riddhi and Shlokas, One time meal a day, sleep on earth.

La photo
Le coucou chante doucement en regardant les fleurs des mangues. A l’autre côté, le Saint Mānatunga et ses disciples essayent d’adorer le Dieu.

Shloka

ALPASHRUTAM SHRUTAWATAMPARIHASADHAM
TVADBHAKTIREVA MUKHARICURUTE BALANMAM
YATKOKILAH KILA MADHAU MADHURAM VIRAUTI

TACHCHĀMRACHĀRU KALIKA NIKARAIKA HETUH

Meaning
Oh Lord! I know my limitations and I cannot vie with highly knowledgeable people. I have not even heard as much as them, my humble creation is just not to be compared with their great verses, prayers and poetry. I would ask all of them:-
“See, have I created all these prayers deliberately? No, not at all. My small heart is overflowing with the love of God; therefore some words and stanzas have fallen here and there from it! What can I do for that?”
Just look at that cuckoo. Just ask her if she knew the rules of music. Just ask her whether she knew about the meters and Ragãs: Tala & Laya (Rhythm)?
She will reply that she is not singing in an orchestra. Nor she is willing to get auditioned for music.
“See! Springs have come. That mango tree smiles, In fact, it is blossoming. The atmosphere is full of fragrance and very tempting.
The blossoming mango, full of fragrance, tempts me to sing. If you want to listen, do so; and if you like, you may also sing.
You name it a poem or a pun as you like. Who cares?”
Similarly, Acharya Manatungasoori states that whether critics consider this Bhaktamar Stotra as a beautiful poem or a mere pun, he is indifferent.

Le sens
Le coucou chante mieux en regardant les fleurs des arbres des mangues. Le Saint Mānatunga et les dévoués sont en train d’adorer le Dieu.

Viyuktavyakti - Samyojaka Yantra -6-
(le diagramme mystique)
Om hrīm arham namo Kuttha – Buddhīnam

Riddhi (le pouvoir surnaturel)
Om hrīm arham namo kuttha-Buddhinam
(Jhraum Jhraum namah swāhā)

Mantra (le vers mystique)
Om hrīm shrām shrim shrum shrah ham sam tha tha thah thah thah Saraswatī Bhagawatī Vidhāprasādam kuru kuru swahā

La méthode
Étant se baigné et s’habillé en rouge, on met le yantra et le prie; s’assis sur un siège rouge, on chante les syllabes du mantra et du Riddhi 1000 fois par jour pour 21 jours, en offrant chaque fois l’oblibalumn. Il faut manger une fois le jour et il faut dormir sur la terre.

Le profit
Se rappelant le sixième vers et les syllabes du Riddhi et du mantra tous les jours, et mettant le yantra tout près améliore le mémoire, la compétence d’apprendre bientôt. Ceux qui sont sortis de la famille se réunissent.

L’histoire sixième - 6 -
Les étudiants qui font leurs études dans les écoles ne sont pas au même niveau. Il y a ceux qui sont très stupides tandis que les autres qui sont très intelligents. Les dernières qui sont très stupides doivent mener leur s vies en malheur. Soit dans la classe où soient dans la vie, les personnes unintélligents confrontent une vie misérable. L’instituteur les ridicules en classe devant les autres étudiants. Malgré leurs efforts sincères, les étudiants stupides ne font pas de progrès dans leurs études. Pourquoi cette situation se passe-t-elle ? La vraie raison ? - parce qu ils ont fait des actions qui ont causé du malheur aux autres dans la vie dernière. C’est pourquoi ils souffrent dans la vie actuelle.

C’est une petite histoire d’un garçon peu brillant. Après avoir appris le Riddhi de la sixième strophe de Bhaktamar, il est devenue un grand scolaire. Il y avait un roi dans la capitale de l’Inde. Il s’appelait Hemawahana. Il avait deux fils. L’aîné s’appelait Bhoopal et le cadet Bhujapala. Bhoopal était très stupide mais le cadet était très intelligent. La différence était à cause de la connaissance et de la stupidité. Le roi avait envoyé ses deux fils à « l’ashram » de (l’école) de sage Shrutadhara. Le sage instruisait les deux étudiants pour 12 ans. Enfin, le cadet Bhujapala était bien renseigné an sujets comme la grammaire, la ligique, la science politique, la médicine, la science, la psychologie etc., Mais l’aine Bhoopal restait un grand stupide. Et peu intelligent. Le sage essayait beaucoup d’aider Bhoopal mais sans succès. Tandis que le cadet Bhujapala devenait trèscélébre, l’aîné Bhoopala restait un grand stupide. Le cadet Bhoopala ne pouvait pas tolérer la souffrance de l’aîné.

Enfin Bhujapala conseillait Bhoopala d’apprendre la strophe de Bhaktamar. En considérant du ridicule de ses amis Bhoopala était d’accord d’apprendre le vers de Bhaktamar et commençait l’adoration. Après pratiquer le Riddhi et le mantra pour 21 jours, la Déesse Brahmi apparaissait devant Bhoopala et en lui bénissant disait, « O ! Mon fils ! Vous allez bien sûr réussir à votre dévotion et à votre adoration. Ainsi Bhoopala devenait un homme grand très intelligent. Les Puranas ont lui glorifié sans cesse. Sans doute, la vraie adoration de la strophe de Bhaktamar peut changer une action mauvaise dans un bon acte.

« La transformation d’un étudiant stupide. »


Destroys snake poison.

7th Instruction to Salvation

1.0 Purpose

1.1 To remove the snake poison and other poisons.
1.2 Snake can be paralyzed.

2.0 Scope
2.1. The continuous sins and crimes of all the living beings automatically goes away from the devotee, who is completely devoted in the devotion, as the darkness is vanished at the rise of Sun.

3.0 Method
3.1 Having bathed and clothed in green, seated on green base. The 7th verse, Riddhi and Mantra syllables be chanted 108 times a day for 21 days with a green rosary and oblibanum of benzoin is offered every time.

4.0 Resources
Yantra, Mantra, Riddhi and Shlokas, Leaf of birch tree and pebble,
Green Clothes, Green Seat and Green Rosary

La Photo
Tous les malheurs et les passions des dévoués s’en vont automatiquement comme l’obscurité de la nuit qui disparaît à l’arriver du soleil. Aussi, les action malignes faites par les personnes depuis longtemps se détruisent par votre adoration.

Shloka
TVAT-SAMSTAVENA BHAVASANTATI SANNIBADDHAM
PAPAM KSHANATKSHAYAMUPAITI SHARIRABHAJAM
ĀKRANTA-LOKA-MALI-N ILA-MASHESHA-MASHU
SURYANSHU-BHINNAMIVA SHARVARA-MANDHAKA
RAM

Meaning
Oh God! The cycle of birth and death rules us since beginning less time, in course of which attraction of happiness and hatred to agonies have accumulated heaps and heaps of karmas, but why should I be worried about them? I will loudly sing your prayers and merge myself with you. Then?

The mountains of sins will disappear and perish within moments under the impact of your prayers.

Yes! Sins do perish; perish within seconds and there is no surprise in that. The night slowly went on gathering the darkness. She eventually sunk the whole world into her pitch darkness; but the sun will rise in the morning and melt away the entire darkness within no time.

Le Sens
La colère et les autres malheurs s’en vont par l’adoration du Dieu Jiténdra. À l’autre côte l’obscurité profonde de la nuit disparaît graduellement.

Bhujangavisha -Upashamaka Yantra -7-
(le diagramme mystique)
Om hrīm arham namo beeja – buddhīnam

Riddhi (le pouvoir surnaturel)
Om hrim arham namo beeja-buddhinam
(Jhraum Jhraum namah swāhā)

Mantra (le vers mystique)
Om hrīm hrūm sam shrām shrīm kraum klīm sarva durita sankata kshudropadrava kashta nivāranam kuru kuru swāhā Om hrīm shrīm klīm namah
La méthode
Etant se baigne et s’habille en vert, assis sur un siège vert, il faut chanter les syllabes du Riddhi et du mantra 108 fois par jour pour 21 jours avec une rosaire verte, offrant le b enzoine d’oblibanum chaque fois.

Le profit
Ecrit la feuille du bealeau, le mantra écarte le danger de mordre des serpents et les autres poisons. Ils deviennent sans efficace. Si l’on jette une pierre, fait mystique par réciter les syllabes du Riddhi et du mantra 108 fois, le serpent est paralyse.

L’histoire Septième - 7-
Cette incident appartient au moyen age quand la ville de Pataliputra (Patna d’aujourd‘ hui) était gouverné par le roi Dharampala. En cette époque il y avait une compétition de la performation dews miracles et la récitions des mantras mystiques. C’était le temps quand les hypocrites qui trompaient les gens simples.
Dhulia était up de ces hypocrites. Il était un expert en éducation démonique. Même le roi Dharma Pala admirait le faux Dhulia. Mais cette situation existait dans la société pour un peu de temps. Ratishekhar, un disciple du Dieu Jitendra reconnaissait l’hippocras de Dhulia.
Un jour Ratishekhar était en train d’étudier. Un disciple de Dhulia était entré dans le studio de Ratishekhar et s’était assis près de lui, pensant que Ratishekhar allait lui saluer. Quand le disciple n’a pas reçu la salutation de Ratishekhar, un disciple du Dieu Jitendra reconnaissait l’hippocras de Dhulia.
Un jour Ratishekhar était en train d’étudier. Un disciple de Dhulia était entré dans le studio de Ratishekhar allait lui saluer. Quand le disciple n’a pas reçu la salutation de Ratishekhar, il était sorti sentant humilié. Il arrivait chez son maître Dhulia et lui racontait l’incident. Dhulia était en colère et demandait sa Déesse démonique pour punir Ratishekhar. La Déesse refusait de faire ça, mais elle était d’accord de diminuer l’influence de Ratishekhar. Bientôt la maison de Ratishekhar était dans son studio. Quand il entendait de l’orage violent, il commençait répéter le septième vers de Bhaktamar avec son Riddhi et son Mantra.
Pendant la méditation, Ratishekhar trouvait que c’était la Déesse de l’instruction démonique qui était responsable pour cette situation. La Déesse demandait le pardon et elle est partie. La maison de Ratishekhar était hors de danger. Dhulia et ses disciples venaient chez Ratishekhar pour demander son pardon. Aussi ils ont embrassé la religion jaina.

« La victoire de la connaissance sur l’hypocrisie »

All troubles are removed.

8th Instruction to Salvation

1. Purpose
1.0 All troubles are removed.


2.0 Scope
2.1. Like dew drops on the leaves of bloomed lotus flower in pool assume the luster of pearls due to the nature of leaf, the devotee with his little intelligence begins this eulogy in praise of Lord which will through Lord’s magnanimity, captivate the minds of the righteous.

3.0 Method
3.1 With the rosary chants of Riddhi and Mantra syllables 1000 times a day for 21 days offering incense of bdellium mixed with ghee. Burnt offerings of salt are necessary.

4.0 Resources
Yantra, Mantra and Riddhi, Rosary of seeds of neem tree.
Bdellium mixed with ghee (butter).
Salt is made mystic through chants.


La photo
La fleur du lotus dans un lac et les rosées sur le lotus se décore comme la perle, L’adoration de Saint Mānatunga est comme la brillance des perles.

Shloka
MATVETI NĀTHA TAVA SAMSTAVANAM MAYÉDA
MĀRABHYATÉ TANUDHIYĀPI TAVA PRABHĀVĀTI
CHÉTO HARISHYATI SATĀM NALINĪDALÉSHU,
MUKTĀPHALA DYUTIMUPAITI NANŪDABINDUAH

Meaning
Oh God! I firmly believe that prayers to you will clear the sins of all my previous births and therefore I only seek your glorious impact.
My composition may be taken as a prose or poetry, a prayer or a hymn, or just anything, but, it wills be accepted and enjoyed by true devotees.
A drop of water is just a drop of water. But how nice it looks when it has fallen on the leaf of the Lotus, which looks better than the real pearl.
God! There is no doubt that my prayer like that drop of water fallen on lotus will be a rare contribution for the Bhaktas (devotees)

Le sens
O ! Mon Dieu ! Comme la rosée, sur la feuille du lotus est influencé par cette feuille, et devient un perle, se plaisant aux gens, ainsi cette strophe composée par moi, un ignorant, va plaire aux gens de votre grandeur, de votre influence et de votre bénignité.



Sarwārishta - Samhāraka Yantra -8-
(le diagramme mystique)
Om hrīm arham namo pādānu sārinam

Riddhi (le pouvoir surnaturel)
Om hrīm arham namo arihantānam namo pādānu sārinam
(Jhraum Jhraum namah swāhā)

Mantra (le vers mystique)
Om hrām hrīm hrūm hah a si ā u sā apratichakré phat vichakrāya. Jhraum jhraum namah swāhā
Om hrīm Lakshamna Ramachandra Devaiyai namah swāhā.

La méthode
Tenant une rosaire de semence de l’arbre neem, il faut réciter les syllabes du Riddhi et du mantra 1000 fois par jour pour 21 jours, offrant le parfum du bedellium mixé du beurre. Il faut offrir les morceaux du sel brûlés.

Le profit
Tous les dangers s’écartent si l’on possède le yantra prés de lui. Il faut réciter les syllabes du Riddhi et du mantra 108 fois par jour tournant les morceaux du sel mystiques. Par cela on peut écarter toutes les douleurs.

L’histoire huitiéme - 8 -
C’est une grande ironie que le nom d’une personne n’accorde pas de son action. « Nayanasukha » (le plaisir des yeux). C’est le nom plaisant mais en effet il est un aveugle. On s’appelle « Sher Singh » (la puissance d’un tigre) mais en réalité, il reste timide. On s’appelle « Dhanapala » (le lord de la richesse) mais en vérité il est pauvre. Une personne s’appelle n’importe quel nom mais sa destinée s’agit de sa naissance dernière. Dhanapal était une personne comma ça. Il était un marchand jaina, mais il était très pauvre. Il n’avait pas d’enfants Ainsi il était triste. Il avait étudie les strophes de Bhaktamar mais il ne les pas bien compris.

Un jour ‘deux sages Digambara Chandrakriti et Mahakirti sont arrivés. Dhanapala les avait rendus une visite. Il leur avait raconté sa condition pauvre. Les sages lui conseillaient d’apprendre bien le sens et le pratique de strophe huitième. Ils lui expriquaient le sens, le mantra et le Riddhi des strophes. Maintenant Dhanapala récitait le mantra et le Riddhi parfaitement. Aussi il les comprenait bien. Un jour la Déesse de huitième strophe « Mahima » apparaissait devant lui. Elle a dit, « Je suis très heureuse de votre adoration. Je peux vous récompenser un de deux demandes. Qu’est-ce que vous choisissez ? La richesse ou les enfants ? Dhanpala choisissait la richesse. Bientôt il était très riche. Ainsi la vraie connissance de strophe de Bhaktamar et sa vraie adoration peut mener au résultant désiré.

Cette histoire a une morale. Ne pratiquez pas le mantra de Bhaktamar sans bien comprendre le vers, le Riddhi, et le sens.
« Le nom s’appelle « Le Lord de la richesse, mais en effet, très pauvre depuis de la naissance. »


9th Yantra

9th Instruction to Salvation

1.0 Purpose
1.1 To be blessed with son.
1.2 Free from fear of thieves and dacoits.
1.3 There can be no theft.
1.4 All the sins of devotees are being removed.

2.0 Scope
2.1. ‘O’ lord! By only talking about your faultless praise the account of your doings will prove destructive to the evils of the living beings. Like Sun before rising, by its luster make the lotus flowers bloom. By meritorious preaching of Lord all sins are removed.

3.0 Method
3.1 The verse, the Riddhi and Mantra syllables are chanted 108 times a day. Yantra kept in front. The 9th verse written with saffron on a plate of silver and water poured on it and given to lady will help her in conceiving a male child.

4.0 Resources
Yantra, Mantra, Riddhi and Verse. Verse written on plate with saffron.
Water poured on it.

La Photo
Tous les dieux, inspirés par la dévotion, s’inclinent devant les pieds du Dieu Ādinātha. Le Saint Mānatunga Ācharya est en train de saluer le Dieu. Ainsi Les dévoués vont traverser l’océan métāphysique.
Les fleurs fleurissent dans le lac à cause de la brillance du soleil. Tous les vices des dévoués s’écartent à cause de l’adoration du Dieu.
Shloka
ĀSTĀM TAVA STAVANAMASTASAMASTA DOSHAM
TWATSANKATHĀPI JAGATĀM DURITĀNI HANTI
DŪRÉ SAHASRA KIRANAH KURUTÉ PRABHAIVA
PADMĀKARÉSHU JALAJĀNI VIKĀSABHANJI

Meaning
God! A perfect poem addressed to you and free from faults of prose and verse, words and literature, grammars and derivations, is no doubt full of power to eliminate Karmas.
Sweet and serene prayer in high esteem is one thing, but oh my Lord! Even a small exchange or word about you repels most ably the sins of all beings.
Sun shines with thousands of his rays and wakes up the Universe. But leave him aside. Even a thin line of ray opens up silently sleeping petals of lotus within seconds.

Le sens
O Grand Homme ! Votre adoration sacrée, ne sans aucune faute, c’est exceptionnel. Parlant de votre vie seulement aide à détruire complètement les vices des personnes. Si grande est la pouvoir de votre adoration ! Comme les fleurs dans le lac se fleurissent avant l’arrivé du soleil, qui n’est pas encore se levé, elles se fleurissent entièrement après le lever. IL n’y a pas aucune doute.
Dasyutaskara Chaurabhaya Vivarjaka Yantra -9-
(le diagramme mystique)
Om hrīm arham namo sambhinnasodarānam

Riddhi (le pouvoir surnaturel
Om hrīm arham namo arihantānam namo sambhinna sodarānam
(Jhraum Jhraum namah swāhā)
Hrām hrīm hrūm ah phat swāhā. Om riddheya namah.

Mantra (le vers mystique)
Om hrīm shrīm kraum jhwīm rah rah hah hah namah swāhā.
Om namo bhagawaté jaya yakshaya hrīm hrūm namah swāhā.
La méthode
On chante le vers, les syllabes du Riddhi et du mantra 108 fois par jour.

Le profit
En rappelant le vers, les syllabes du Riddhi et du mantra, et en mettant le yantra tout prés, on n’a pas peur de voleur, et le voleur ne peut pas voler. Prenez 4 pières et jetez chaque prière à chacune direction en récitant le mantra 108 fois. Par cela il n’y a pas de danger sur le chemin.

L’histoire septième -9 -
Une femme qui n’a pas d’enfants s’appelle « Vandhya » (une femme sans enfants) Si la femme d’une famille n’a pas d’enfants, elle est très triste. Elle mène sa vie misérablement, parce que’ elle ne s’amuse pas d’écouter les parôles d’un enfant, de regarder un enfant marcher aux genoux, d’ écouter ses rire, ses cries, ses sourires etc. La vie de cette femme est sèche. Elle est vraiement triste.

Il y avait une couple à Bhadravati en Kamarupa (Assam). L’homme était religieuse. Ils n’avaient pas d’enfants. Elle était très triste. Le Roi Hemachandra apaisait sa reine disan « N’inquitez-vous pas, Hemashri. Si nous n’avons pas d’enfants c’est parce que nous avons fait de mauvaises acations dans notre vie dernière. Après tout, la mère de huitième Tirthankara aussi avait son enfant après longtemps ».

Un jour le roi Hemabrahma accoompagné de Hemashri sont allés au forêt. Là, ils ont vu un sage Digambara assis sur un rocher pratiquant la méditation. Ils sont assis près de lui. Le sage sans leur demandant comprenait la raison de leur malheur. Il leur disait, « Allez et etablissez un nouveau temple jaina. Dans ce temple installez les images de tous les 24 Tirthankaras. Ensuite écrivez le texte de la neuvième strophe de Bhaktamar en safran sur une assiette d’or ou d’argent ou de cuivre. Enfin, lavez-le et buvezle. Votre désire sera accomplie ». Le roi et la reine saluaient le Sage et ils étaient rentrés chez eux. Bientôt au printemps quand il faisait beau autour de la nature, la reine était devenue grosse. Après neuf mois, elle délivrait un fils. Tour le monde était heureux. Il y avait de la musique dans le palais. On s’appellait l’enfant comme Bhuvan Bhushana.

Quelquefois les femmes mal élevées traitent leurs enfants à la mauvaise manière. En conséquence, elles souffrent dans leur vie prochaine. Il y a aussi les femmes qui sentent jalouses des autres enfants. Il faut éviter cette situation.

« La misère d’être une femme sans enfants c’est quoi et pourquoi »


Makes dog’s poison ineffective.

10th Instruction to Salvation

1.0 Purpose
1.1 The poison of dog is destroyed.
1.2 The poison of dog can be made ineffective.

2.0 Scope
2.1. The devotee who praises Lord of Living properly and duly praises
you in this world may attain equality with you. What is the use of the mater if he does not make his dependant equal to himself in wealth? Devotees are being blessed by getting virtues from the God.

3.0 Method
3.1 Having clothed in yellow dress chants of the verse Riddhi, Mantra syllables are performed 108 times a day with yellow rosary.

4.0 Resources
Yantra, Mantra, Riddhi & Verse, Keep Yantra near you.
Yellow dress & Yellow rosary, Offering of oblibanum.
Seven pieces of salt made mystic.

La photo
Le serviteur sentant heureux en recevant la bonté du riche. A l’autre côté, il est content de recevoir le benevolence du Dieu Ādinātha.
Les serviteurs étant obligés en recevant de l’argent de leur Monseigneur gentil. En ce même manière, les dévoués sont bénis de recevoir des virtus du Dieu.

Shloka
NATYADBHUTAM BHUVANA-BHUSHANA! BHUTANATHA !
BHUTAIR-GUNAIR-BHUVI BHAVANTA-MABHISHTUVANTAH
TULYĀ BHAVANTI BHAVATO NANU TENA KIM WĀ,
BHUTYĀSHRITAM YA IHA NĀTMASAMAN KAROTI


Meaning
God! You take care of all the beings for their spiritual upliftment. You are the ornament and the whole world shines because of your light of knowledge.
He who sings the songs of your virtues, if becomes like you, what is surprising in it?
A noble master (Boss) bestows his wealth on his servants to bring them on equal status. Oh Lord! Thou art the Master of Triloka.
The people of the world will become egoless by singing your virtues. I will also throw away the bundles of my sins… to become Veetaraga, exactly like you.

Le sens
O ! Le Dieu de trois mondes ! Le Lord de la terre ! C’est certain que les gens humbles qui vous admire par leurs qualités profondes et réales accomplissent la grandeur comme la votre. Parc que les riches du monde, s’ils veulent, pourraient transformer leurs serviteurs comme les prospérés.

Unmatta shwāna-visha-vināshaka Yantra -10-
(le diagramme mystique)
Om hrīm arham namo sayam-buddhīnam

Riddhi (le pouvoir surnaturel)
Om hrīm arham namo sayam-buddhīnam
(Jhraum Jhraum naham swāhā)

Mantra (le vers mystique)
Om hrām hrīm hraum hah shrām shrīm shrūm shrah siddha – buddha kritartho bhava – bhava vashat sampūrna swāhā.
La méthode
S’habillé en jaune, récitez le vers, les syllabes du Riddhi et du mantra 108 fois par jour pour 10 jours avec une rosaire jaune, offrant l’oblibanum.

Le profit
En mettant le yantra tout près, le poison du chien se détruit. On fait mystique sept morceaux du sel par récitant 108 chants en les mangeants. Ainsi le poison du chien disparaît sans effet.

Lihistoire dixième - 10 -
Quelquefois les dévoués jainas s’écartent leur vrai objet et ils souffrent mal. Leurs soufrages se terminent quand ils rentrent à son but. Une situation comme ça se passait dans la vie de Shridatta de Varanasi. A cause de ses actions malins, il a perdu son argent et il était devenu très pauvre. Mais il continuait de pratiquer ses travaux religieux.

Un jour un sage Digambara est arrivé à la ville. Shridatta lui avait fait la salutation et avait raconté sa condition misérable. Le sage avait expliqué Shridatta le vrai sens de dixième strophe de Bhaktamar, les syllabes du Riddhi et du mantra. Il conseillait Shridatta de faire l’adoration du vers avec la dévotion forte. Une fois Shridatta après avoir fait du commerce rentrait chez lui mais en route il était tombé dans un puit sombre. Il essayait de sortir du puit mais il ne pouvait pas. Alors, il rappelait la dixième strophe de Bhaktamar. Bientôt une Déesse Lakshmi apparaissait devant lui. Elle disait, « Moi, je m’appelle Rohini. Je voudrais vous aider de sortir de ce puit. Aussi, je voudrais vous aider de sortir de ce puit. Aussi, je voudrais vous regagner la richesse ». Elle demandait Shridatta pourquoi et comment était-il tombé dans le puit. Shridatta racontait son histoire.

Un jour quand il rentrait du marché, il avait avis de visiter un temple jaina. En route il regardait une foule de gens portant une vaisselle et se présentant devant un mendiant qui donnait un boisson. Si l’on buvait ce boisson, la vaisselle qu’il portait deviendrait en or. Moi, aussi je me dépêchais vers le mendiant, mais malheureusement, la boisson était finie. J’étais triste de ne pas partager de boisson.
Le mendiant me commandait de lui suivre dans un foret. Il me demandait d’entrer dans un sombre par une corde. Dans le puit, il y avait de boisson mystérieuse. J’ai commence re3mplir le boisson dans un pot. Quand j’ai rempli le pot, le mendiant coupait la corde et je suis tombe dedans. Entendant son histoire, la Déesse, lui aidait de sortir du puit. Ensuite elle lui commaidait d’expliquer la significance du dixième vers aux gens communs. Shridatta a promis la Déesse de faire ça. Quand il est arrivé chez lui, il était surpris de voir que tout était changé. Il y avait maintenant une grande maison et beaucoup de richesse pour lui et sa famille.

Comme il avait assuré la Déesse, il faisait des discours et il expliquait les gens le vrai sens du vers.

« N’écartez pas le vrai sens du religion, ne s’attachez A l’avidité de l’argent. »


Turns salty water into drinking water.

11th Instruction to Salvation
1.0 Purpose
1.1 Keeping Yantra near the desired person comes back or near.
1.2 There is rainfall if a handful of mustard seeds are made mystic through 12000 chants.
1.3 Sea water can be converted into drinking water.

2.0 Scope
2.1. You can make salty water convert to sweet water by talking impure water in 5 small vessels (Kalash) made of silver, gold or ceramic (mud) bathe (Abhisekh) the God Jina. After that make pure food with that salt water and feed (Aahar) some Jain Muni (Digamber). While filling the salty water from that pond or lake chant 11th verse of Bhaktamar Mantra & Riddhi. He, who has just taken the taste of the milky clean is unable to drink the water of salty ocean as the devotee after seeing Lord Adinath gets no satisfaction else where.

3.0 Method
3.1 Having bathed and clothed in white worship be cone in a temple with pure phases. Chant 11th verse 108 times a day for 21 days with white or red rosary in isolation with joy. Offering of oblibanum is made.

4.0 Resources
White clothes, white or red rosary. 5 small vessels (Kalash made of silver or mud)
Mustard seeds are made mystic through 12000 chants for rainfall.
La photo
Ne se satisfont pas en regardant les Dieux Brahmā, Vishnu et Mahesha le dévoué vous regarde sans frapper ses yeux, la beau intense du Dieu. L’on qui boit de bon eau de la mer ne veut pas boire de l’eau aigre de l’autre mer.
Le dévoué qui n’est pas heureux de regarder les Dieux Brahmā et Vishnu regarde le Beau Dieu sans arrêt. Celui qui vient de boire la bonne eau de la mer ne peut pas boire de l’eau de l’autre mer.

Shloka
DRISHTWĀ BHAVANTAMANIMESHA VILOKANĪYAM
NĀNYATRA TOSHAMUPAYĀTI JANASYA CHAKSHUH
PĪTWĀ PAYAH SHASIKARADYUTI DUGDHASINDHAU
KSHĀRAM JALAM JALANIDHÉ RASITUM KA

Meaning
Oh God! I saw you ad I was lost in you. My eyes have stopped twinkling because of your majestic appearance!
You are so magnanimous, that now all the fragrance and beauty of worldly objects or tantalizing deities cannot drag my attention.
God! My heart and soul cannot see any other object. It looks for you and you and you only. N Bound to be; who will prefer to drink salty and ugly waters of the sea when pure and cool milk from the Kshirasagar is ready to quench our thirst!
God, nothing is sweeter and soothing than you. For me, the entire world is sour.

Le sens
O ! Lord Jinéndra, le meilleur ! Tu es magnifique. Celui qui te regarde au moins une fois ne veut pas regarder les autres dieux. La beauté qu’on trouve en toi n’existe pas en autres. Ainsi celui qui boit la bonne eau de la mer ne désire pas boire l’eau aigre de l’autre mer.


Le sens
O ! Lord Jinéndra, le meilleur ! Tu es magnifique. Celui qui te regarde au moins une fois ne veut pas regarder les autres dieux. La beauté qu’on trouve en toi n’existe pas en autres. Ainsi celui qui boit la bonne eau de la mer ne désire pas boire l’eau aigre de l’autre mer.

Ishtavyakti Āmantraka Yantra -11-
(le diagramme mystique)
Om hrīm arham namo pattéya-buddhīnam

Riddhi (le pouvoir surnaturel)

Om hrīm arham namo pattéya-buddhīnam
(Jhraum Jhraum naham swāhā)

Mantra (le vers mystique)
Om hrīm shrīm klīm shrām shrīm kumati-nivārinyai mahāmāyayai namah swāhā.

La méthode
Se baigné en blanc, il faut adorer le Dieu dans un temple avec un cœur pur. Ensuite s’asseyant au coin du temple, il faut réciter les syllabes du Riddhi et du mantra 108 fois par jour pour 21 jours en offrant l’insense d’oblibanum.

Le profit
En mettant le yantra tout près, la volonté de la personne revient. Il y a du pluit, si l’on prend de la moutarde à la main en chantant.

L’histoire onzième - 11 -
Tout le monde sait quand on a soif, il faut boire de l’eau. C’est aussi vrai que plus de l’eau, plus de soif Quand on mange le repas plus salé, plus soif a-t-on. C’est la qualité du sel. En sanskrit, on traite l’eau comme nectar, pour l’eau potable, non pour l’eau salé. Selon la règle scientifique, c’est à cause du sel, qu’on est mort de mordre du serpent. Si l’on ne goûte pas le sel pour 12 ans, on ne peut pas mourir. Au contraire. Au contraire c’est le serpent qui est mort de son mordre. Environ 75% de la terre est couvert de l’eau salée. Les scientistes s’occupent de changer de l’eau salée à l’eau potable.

Selon les Puranas, un certain Turang Kumar, le prince de Ratnavatipur, au bord de la riv. ère Kaveri, avait changé de l’eau salé d’un puit à l’eau potable, à l’aide du mantra. Le Roi avait construit un jardin pour son fils Turang Kumar. Le prince adorait le’ onzième strophe de Bhaktamar tous les jours. Il avait décidé de construire un lac au centre du jardin pour l’eau potable. Quand on avait creusé le lac dans le jardin, bientôt, le lac était pleine de l’eau. Malheureusement Léau n’était pas potable. Elle était salée. Le prince était très déconcerte. Le roi aussi faisait beaucoup d’expertement, mais sans succès. Enfin le Roi Rudrasena était allé chez le sage Chandrakirti et demandait les mesures pour purifier de l’eau du lac. Le sage lui conseillait de faire une cérémonie religieuse pour Dieu Jinendra avec 5 pots d’or ou d’argent ou du cuivre pleine de l’eau du lac. Ensuite le roi invitait un sage Digambara pour le dîner. Il faut faire attention que l’eau des pots doivent apporte par le prince. Il faut réciter le mantra en remplissant les pots. Bientôt les employés du roi informaient que l’eau du lac est changé potable. Aussitôt il y avait une foule de monde autour du lac pour boire de l’eau potable. Le prince était très heureux de trouver l’effet de onzième strophe de Bhaktamar. Les gens étaient contents.

« Quand l’eau du lac change potable »


Wife to return from father’s home.

12th Instruction to Salvation

1.0 Purpose
1.1 Remembering the verse, Riddhi, Mantra syllables and keeping the Yantra near, the elephant can be controlled
for its intoxication and ecstasy by giving him the mystic made oil through 108 chants.
1.2 Frequent remembrance causes the wife to return from her father’s home.

2.0 Scope
2.1. ‘O’ Supreme ornament of all three worlds. There were only as many atoms possessing luster of non attachment, that went into composition of your body and that is why no other form like that of yours exists on this earth.

3.0 Method
3.1 Having bathed in red the Riddhi and Mantra syllables are chanted with a red rosary 1000 times a day for 42 days. The oblibanum with then constituents is offered.

4.0 Resources
Pure mind, meditating and chanting Mantra, Riddhi, Shloka and Yantra.Red Sari or clothes and Red rosary.
The oblibanum with ten constituents is offered.

La photo
L’image montre la jeune personnalité du Dieu composé de belles molécules sacrées. Ācharya Mānatuńga accompagné des autres dieux adore le Dieu Ādinathā, le Lord de trois mondes.
La jeune et la belle personnalité enfantine du Dieu composé par les belles parties est montrées dans cette image. Ācharya Mānatunga et tous les quatre types des Dieux sont en train d’adorer Le Dieu sont en train d’adorer Le Dieu Unique.

Shloka
YAIH SHANTA-RAGA-RUCHIBHIH PARAMANUBHISTVAM
NIRMAPITASTRI-BHUVANAIK-ALAABHA-BHUTA
TAWANTA EVA KHALU TEPYANAVAH PRITHVYAM
YATTE SAMANA-MAPARAM NAHI RUPAMASTI


Meaning
Oh Tilak (auspicious mark) on the forehead of Triloka! I roamed around the world and saw the king of kings, king of Devas and also the masters of sages the Ganadharas… but no one appeared as glorious as you. God, there is a crystal clear reason for this. The holy atoms which subside all the worldly desires have already been utilized in formation of your physical self frame. And hence there are no such atoms left from which a gorgeous personality like yours can be formed.
Obviously, the atoms left behind are not at all capable of creating a majestic personality like your physical frame.
Billions of offerings to your gorgeous and majestic personality.

Madonmatta Hastimada - Māraka -12-
(le diagramme mystique)
Om hrīm arham namo bohi buddhīnam

Riddhi (le pouvoir surnaturel)
Om hrīm arham namo bohi buddhīnam
(Jhraum Jhraum naham swāhā)

Mantra (le vers mystique)
Om ām ām am ah sarvarāja prajāmohini sarva janawashyam kuru kuru swāhā/
Om namo bhagawaté atulabalaparākramāya
Ādishwara Yakshādhitāya hrām hrim namah/
Om hrim shrim klim nija dharmachintāya
Jhraum kraum ram hrim namah

La méthode
Se baigné et s’ en rouge, on chante les syllabes du Riddhi et du mantra avec une rosaire 1000 fois par jour pour 42 jours.

Le profit
En rappelant le vers, les syllabes du Riddhi et du mantra et en mettant tout près, on peut contrôler un éléphant de son ivresse et son plaisir en lui donnant de l’huile mystique par chantant 108 fois rappelant la femme tout le temps la fait rentrer chez son père.

L’histoire douzième - 12 -
Pour bien lire un livre religieux, il faut le bien comprendre. Il faut bien méditer le sens de ce livre. La méditation c’est quoi ? C’est la faculté d’observer la vérité contre faussement. C’est la connaissance d’apprendra le vrai élément de la vie. Quelquefois une personne bien instruite ne peut pas comprendre le sens réel, mais un esprit pauvre peut l’apprendre. C’est la connaissance.

Voici une histoire vraie d’Ahilya Nagari en Province Central. Son roi Kumarapala avait un ministre s’appelé Vilaschandra qui avait un fils Mahichandra. Mahichandra avait un ami, le fils du marchand. Les deux ont approché un sage Digambara pour apprendre le 12e vers de Bhaktamar. Le fils du ministre avait étudié le vers à la manière simple, mais le fils du marchand a bien appris le vers, le Riddhi et le mantra. En conséquence il a obtenu la vache Kamachenu grâce à la Déesse Mohini Devi. Le lait de la vache avait une qualité unique. Si l’on arrosait du lait sur n’importe quelle place, il aurait assez de l’or sur cette place ou bien il se passera du miracle. Mahichandra arrosait le lait dans les vaisselles de sa cuisine qui étaient pleines de beaucoup de choses. Puis il invitait beaucoup d’habitants de sa ville pour le dîner. A sa surprise, les plats de sa cuisine n’auraient pas finis. Maischchandra avait compris la vraie connaissance du vers.
Il y avait un Brahman qui faisait ses discours. Tout le monde était attiré à ses discours. Le Brahman bien expliquait la philosophie de la phrase, « Si l’on adore le Lord Rama, l’on peut traverser même la
mer de toutes les obstructions ». Une fermière qui écoutait le Brahman était très impressionnée de son discours. Il l’invitait chez elle. Mais il commençait pleuvoir et bientôt il y avait une petite rivière sur le chemin. La femme rappelait les mots du Brahman et succédait traverser la petite rivière. Elle arrivait chez elle, préparait le dîner et attendait le Brahman toute la soirée, mais le Brahman n’était pas arrivé. Le jour prochain quand le Brahman était arrive, elle lui demandait pourquoi n’était-il pas arrivé la soirée dernière. Le Brahman répondait la cause du pluit. « Mais, moi e pouvais traverser la rivière et je suis arrivé sain et sauf », disait l’in fermière. Le Brahman était surpris. Il avait réalisé la vraie adoration pour la première fois.

« On peut obtenir la vraie connaissance par méditation, ne pas en lisant les livres ».